Voilà une nouvelle qui devrait intéresser bon nombre d’astronomes amateurs (et pas seulement eux)! Une nouvelle supernova de type IA est apparue dans la galaxie M101 il y a à moins de deux jours! Et c’est une nouvelle très importante.

Alors que les astronomes professionnels se penchent déjà sur l’évènement, des observations ayant déjà été faites avec SWIFT, et que d’autres observations ont été prévues avec le télescope spatial Hubble,  c’est une excellente et rare occasion pour les amateurs d’observer M101.

Les supernovae, qui sont en fait des explosions stellaires, font partie des évènements les plus violents de l’Univers. Il en existe plusieurs types, et celui qui nous intéresse ici est probablement due à une naine blanche (le coeur d’une étoile morte) qui arrache littéralement de la matière venant d’une étoile l’accompagnant. Si la naine blanche accumule suffisamment de matière, elle peut alors commencer à fusionner des atomes d’hydrogène pour former de l’hélium, provoquant l’explosion de l’étoile tout entière. Une telle supernova dégage tellement d’énergie qu’elle peut devenir bien plus brillante que la galaxie dans laquelle elle se trouve!

Comme vous pouvez l’imaginer, ces supernovae sont si brillantes qu’elle sont assez faciles à observer, même sur de très longues distances (cette nouvelle supernova ne sera cependant pas visible à l’oeil nu, mais un télescope ou même de bonnes jumelles permettront de l’observer sans problème). Voici une image prise par le télescope Faulkes North à Hawaï:

© D. Andrew Howell (LCOGT) et al., Faulkes Telescope North, LCOGT

Pour quelle raison cet évènement est-il si important? Les supernovae de type IA sont un peu particulières, puisqu’on pense qu’elles explosent toutes d’une manière semblable, ce qui permet de les utiliser pour estimer les distances des galaxies lointaines. C’est d’ailleurs grâce à l’étude de ces explosions d’étoiles que l’on a pu déterminer que l’expansion de l’Univers accélérait.

M101 est une galaxie spirale située environ à 25 millions d’années-lumière, elle est donc très proche. Elle est également énorme, puisqu’elle contient 1000 milliars d’étoiles, c’est 10 fois plus que notre Voie Lactée!

Parce qu’elle est très proche, l’étude de cette nouvelle supernova devrait être relativement aisée, et cerise sur le gâteau, elle est encore très jeune. La plupart des supernovae qu’on observe sont très lointaines, et on ne les détecte souvent qu’après plusieurs jours, lorsqu’elles brillent à leur maximum. Plus on peut les observer tôt, plus on peut obtenir de données et d’informations: c’est absolument capital pour mieux comprendre ces phénomènes.

© Peter Nugent & the Palomar Transient Factory

Il ya 9 ans, le télescope spatial Hubble avait déjà photographié M101, les astronomes ont donc pu vérifier si quelque chose était visible à l’époque. Ils ont pu observer que deux étoiles étaient très proches de position de la supernova qu’on observe aujourd’hui. D’après leur dimension et leur couleur, ces étoiles sont des géantes rouges, des étoiles semblables à notre Soleil, mais en fin de vie. Elles sont si grosses que si une naine blanche se trouvait dans les parages, celle si pourrait arracher leur matière et avoir ainsi déclenché la supernova. De futures observations devraient apporter une réponse. Et si tel est le cas, c’est alors plutôt cool, dans la mesure où très peu de progéniteurs de supernova ont été observés.

La supernova ne devrait pas atteindre son éclat maximum avant une bonne semaine, alors si les conditions vous le permettent, sortez vos télescopes ou vos jumelles, et profitez-en pour jeter un oeil à cet évènement exceptionnel!

Articles similaires:

La fin du principe cosmologique?
Décoder le cosmos
Prendre en photo... un trou noir