Une des notions fondamentales de la cosmologie moderne se trouve dans le principe cosmologique. En quelques mots, notre position dans l’Univers n’a rien de spécial: peu importe où vous vous trouvez dans l’Univers, lorsque vous l’observez, vous voyez la même chose partout, et les lois de la physique sont les mêmes partout. On dit que l’Univers est homogène et isotrope.

De nombreuses observations confirment cette idée, la distribution des galaxies est à peu près la même partout par exemple, où que l’on regarde.

Cependant, depuis quelques années, quelques cosmologistes ont commencé à douter de la véracité de ce principe. Plus précisément, il semblerait qu’il existe une anisotropie cosmologique: l’accélération de l’expansion de l’Univers ne serait pas la même dans toutes les directions.

En 1998, les cosmologistes ont découvert que l’expansion de l’Univers accélérait, à l’aide d’un type particulier d’étoile, les supernovae de type IA. Rong-Gen Cai et Zhong-Liang Tuo de l’Académie des Sciences Chinoise à Pékin ont ré-analysé les données de 557 supernovaes de type IA, et ils ont observé que l’expansion accélérait plus vite dans une direction particulière. Cette direction, c’est celle de la constellation du Petit Renard dans l’hémisphère nord. Et là où les choses deviennent intéressantes, c’est que cette anisotropie semble avoir été observée dans le fond diffus cosmologique également.

Comme le notent les scientifiques dans leur article, de précédentes analyses des données issues des supernovae de type IA n’ont apparemment pas révélé d’anisotropie significative, et de nombreuses observations vont dans le sens d’un Univers homogène et isotrope. D’autres analyses plus approfondies sont nécessaires avant de tirer une conclusion définitive.

Enfin, il est important de noter que le principe cosmologique est un des piliers de la cosmologie moderne, et de nombreux modèles en dépendent. S’il venait à être mis en défaut, inutile de dire que cela aurait l’effet d’une petite très grosse bombe…

Référence

Rong-Gen Cai, et al. « Direction dependence of the acceleration in type Ia supernovae. » arXiv:1109.0941v2

Articles similaires:

Observer le Multivers
Energie noire... Magnétisme noir?
Le jour où l'Univers s'arrêta