Curiosity, le rover de la NASA, s’est posé sans encombres ce matin sur le sol Martien. Ce succès marque un nouveau tournant dans l’exploration de la planète rouge.

Le rover, qui pèse plus d’une tonne, est le plus gros jamais envoyé sur Mars, et son atterrissage à grande vitesse était un pari osé. Un pari à 2.5 milliards de dollars.

C’est après avoir reçu les toutes premières images prises par un des appareils de Curiosity que les officiels de la NASA ont confirmé l’atterrissage à 05h32 GMT ce matin.

Le robot, nourri à l’énergie nucléaire, a désormais commencé sa mission de deux ans sur le sol de Mars. Celle-ci inclue une longue ascension montagneuse afin d’analyser différentes couches de sédiments parfois vieilles d’un milliard d’années.

Le Mars Science Laboratory (MSL), dont Curiosity fait partie, a d’abord accéléré sous l’effet de la gravité à l’approche de l’atmosphère martienne, faisant son entrée à la vitesse ahurissante de 21240 kilomètres par heure, pour ensuite ralentir à l’aide d’un parachute supersonique. Enfin, une grue sophistiquée assistée de rétrofusées a déposé le rover sur le sol à l’aide de câbles en nylon.

©NASA/JPL-Caltech

Adam Steltzner, ingénieur et responsable de l’équipe en charge de l’entrée, descente et atterrissage (EDL), qui avait plus tôt reconnu que le pari de cet atterrissage était « fou » a finalement annoncé que celui-ci fut apparemment « très propre ».

Les scientifiques ne comptent pas sur Curiosity pour trouver des extraterrestres ou des créatures vivantes, mais pour analyser le sol et les roches martiennes dans l’espoir d’y trouver les traces des composants de base de la vie, traces d’une vie passée.

Le voyage de MSL aura duré 254 jours, depuis son départ de Cape Canaveral en Floride le 26 Novembre 2011. Après avoir parcouru 567 millions de kilomètres, Curiosity arpente maintenant le cratère Gale à la recherche d’une possible vie martienne aujourd’hui disparue.

Pour rappel, deux des instruments à bord de Curiosity sont d’origine française, et un millier de spectateurs à Toulouse ont applaudi à l’atterrissage du rover qui a commencé son aventure scientifique.

Les plus curieux pourront suivre l’aventure sur les réseaux sociaux, Twitter et Facebook. Cette nouvelle expédition ne fait que commencer, espérons qu’elle sera pleine de bonnes surprises!

Articles similaires:

Tatooine. En vrai.
Lumières d'autres mondes
Planètes à forte inclinaison: émergence de la vie plus difficile?