La famille des autres mondes vient juste de s’agrandir: des astronomes ont annoncé avoir découvert 50 nouvelles exoplanètes, en orbite autour d’étoiles proches. C’est le plus grand nombre d’exoplanètes jamais annoncé en une seule fois.

L’équipe, menée par Michel Mayor de l’Université de Genève en Suisse, a utilisé le spectrographe HARPS (High Accuracy Radial velocity Planet Searcher) sur le télescope de 3,6m de l’observatoire de La Silla au Chili. Ils ont étudié 376 étoiles similaires à notre Soleil (des étoiles avec une masse, une taille et une température semblables au Soleil), et ont observé qu’au moins 40% d’entre elles avaient au moins une planète moins massive que Saturne. Ce nombre est juste énorme! Considérant que notre galaxie compte environ 10% d’étoiles semblables au Soleil, statistiquement des milliards de ces planètes pourraient se trouver dans la Voie Lactée!

Les astronomes ont également observé que la plupart des planètes ayant une masse similaire ou inférieure à Neptune se trouve dans des systèmes à plusieurs planètes.

Autre détail intéressant, 16 de ces nouvelles planètes sont des « Super Terres », des planètes ayant une masse jusqu’à 5 fois supérieure à celle de la Terre. L’une d’entre elles, appelée HD 85512 b, est environ 3,6 fois plus massive que la Terre, et se trouve à la frontière de la zone habitable de son étoile (une zone dans laquelle l’eau liquide peut en théorie exister à la surface de la planète). Malheureusement, HARPS ne peut livrer davantage d’informations, il est donc impossible de savoir si ces planètes possèdent des atmosphères, leurs compositions ou encore leurs tailles. En tout cas, cela n’en reste pas moins une importante nouvelle!

Dans les années à venir, de nouveaux instruments permettront aux astronomes de repousser les limites encore plus loin. Un autre spectrographe appelé ESPRESSO (Echelle SPectrograph for Rocky Exoplanet and Stable Spectroscopic Observations) sera par exemple beaucoup plus sensible que HARPS: il devrait pouvoir détecter des planètes de la taille de la Terre autour d’autres étoiles. En fait, il serait capable de détecter notre planète depuis une autre étoile!

Il y a à peine 20 ans, les seules planètes que nous connaissions étaient celles de notre système solaire. Aujourd’hui, on a confirmé l’existence de 680 autres planètes qui dansent autour d’autres étoiles, et elles pourraient bien être des millions dans notre galaxie seulement. Qui sait, on ne sera peut-être même pas surpris d’apprendre un jour que la vie pullule dans notre Univers.

 

Référence

Articles similaires:

Trois nouvelles exoplanètes... plus petites que la Terre
Une super-Terre... d'eau
Découverte des plus vieilles planètes de l'Univers